Déplacement d’abeilles

Avant de déplacer les abeilles, il faut contacter l’inspecteur de rucher de votre région pour s’assurer qu’il n’y ait ni séquestre, ni épizootie qui interdirait le transfert. La maladie du feu bactérien limite notamment les transferts dans certaines régions et à certains moments de l’année. La présence de loque dans la région de départ est un obstacle implacable qui interdit tout déplacement d’abeilles.

⇒ Le transfert d’abeilles ne peut se faire qu’avec l’accord préalable de l‘inspecteur régional.

Le transfert s’effectue de nuit ou au petit matin, dans des ruches fermées, mais aérées et sanglées. Au-delà de 5km de distance, la désorientation est suffisante pour que la ruche soit ouverte peu après son arrivée sur son nouvel emplacement (attendre au moins 30 min.) Si la distance est inférieure, on peut partiellement désorienter les abeilles en les maintenant enfermées, au frais (dans une cave par exemple) pendant 3 jours. Il est néanmoins recommandé de déplacer les abeilles dans un rucher éloigné pour une durée de 3 semaines min (durée de vie des butineuses).